Domaine social et employés

Collègues engagés dans une session interactive sur l'éthique, UCB (photo)

Collaborateurs participant à une session interactive sur l’éthique, UCB

Chez UCB, nous avons implémenté un certain nombre de politiques relatives aux employés et au comportement social, qui établissent des limites et fournissent des directives sur les meilleures pratiques dans certaines situations pouvant survenir sur le lieu de travail, conformément à notre culture d’entreprise. Certaines de ces politiques sont répertoriées ci-après :

  • Code de déontologie
  • Politique de lutte contre la corruption et le trafic d’influence
  • Politique de compliance de l’entreprise
  • Utilisation acceptable des systèmes informatiques
  • Politique mondiale sur la protection des données personnelles
  • Politique de compliance
  • Normes mondiales et politique UCB relatives à la Santé, la Sécurité et l’Environnement
  • Politique : Personnel et formation

L’engagement du personnel est suivi et continuellement amélioré au moyen de divers processus, y compris, sans s’y limiter :

  • des processus annuels gérés par les Ressources humaines pour optimiser les opportunités de développement professionnel des talents, augmenter les performances et garantir la planification adéquate au niveau organisationnel, p. ex., assurer la succession et développer des capacités pour l’avenir ;
  • le développement et l’examen réguliers des primes offertes afin d’assurer des rémunérations équilibrées et concurrentielles, qui permettent d’atteindre les résultats souhaités et soutiennent la stratégie de la société, et garantissent par ailleurs que les employés et leurs familles bénéficient des couvertures adéquates durant certains évènements importants de la vie ;
  • les examens des performances des employés, y compris des comportements et des valeurs ;
  • des discussions et plans de développement de carrière, renforcés par des opportunités adéquates de formation continue de l’employé (offres de formation et apprentissage, apprentissage sur le terrain, accompagnement et mentorat) ;
  • des enquêtes périodiques sur l’engagement des employés ; et,
  • des initiatives favorisant le bien-être des employés sur les sites et au sein des filiales, y compris des campagnes de dépistage, des campagnes de sensibilisation sur le burn-out, des installations offrant des services de médecine du travail, des options de nourriture saine, des arrangements de travail flexibles, des programmes de soutien aux employés, et des avantages sociaux tels qu’une assurance santé, parmi d’autres.

Chez UCB, le risque principal associé aux employés réside dans le fait d’arriver à attirer, retenir, et engager des profils offrant des compétences de leadership et des expertises essentielles dans un secteur complexe, hautement spécialisé, et hautement réglementé, sur un marché de talents concurrentiel. Ce risque peut entraîner une perte de la capacité collective, avoir des effets sur notre efficacité opérationnelle et la mise en œuvre de notre stratégie, et générer des résultats loin d’être optimaux.

En outre, les risques associés à un personnel qui n’est pas suffisamment sensibilisé aux exigences spécifiques en matière de conformité, de son rôle, département ou environnement biotechnologique dans son ensemble, peuvent en retour causer des risques réglementaires ou en matière de réputation pour la société, le développement et la production de ses produits. Ceci implique également des risques fiduciaires et des risques en matière de sécurité des données, p. ex., des attaques par logiciel malveillant ou des risques associés à la gestion des données sensibles et confidentielles.

Onika, François, Carola et Maria, UCB (photo)

Onika, François, Carola et Maria, UCB

Enfin, le risque associé au fait ne pas être capable d’offrir un environnement sain et sans danger, où le bien-être des employés n’est pas suffisamment favorisé, les dangers sur le lieu de travail ne sont pas gérés ou identifiés correctement, peut générer des incidents liés à la sécurité ou un mauvais état de santé des employés à la fois sur le plan physique et mental.

Les conséquences des politiques relatives aux employés mentionnées ci-dessus sont nombreuses. On peut citer : (1) une réduction et une atténuation des risques sociaux et des risques pour les employés ; (2) un personnel qui agit conformément aux valeurs définies par l’entreprise ; menant à une culture d’entreprise favorisant une bonne santé où les employés peuvent s’épanouir et offrir le meilleur d’eux-mêmes ; (3) un engagement accru des employés, menant à un plus grand effort discrétionnaire et un développement de stratégie de plus haut niveau ; (4) le développement continu et la rétention des talents, générant de meilleures capacités organisationnelles, d’innovation et un avantage concurrentiel ; (5) une compréhension accrue de l’environnement commercial et en matière de conformité ; (6) des employés en bonne santé et en sécurité qui peuvent travailler dans un environnement de travail positif ; et, (7) des employés engagés envers la stratégie d’UCB pour les patients, ayant l’assurance qu’ils bénéficient de la couverture adéquate, ainsi que leurs familles, en cas de maladie, d’handicap, de décès et de retraite.

Les KPI devant nous permettre de mesurer notre efficacité sont repris dans la partie consacrée aux indicateurs de durabilité G4 de la GRI dans la catégorie « Pratiques professionnelles et travail décent ».