Handicap International – Madagascar

Handicap International, Madagascar

Dr Marie du centre de santé de Betsako avec Pilar de Handicap International (photo)

Dr Marie du centre médical de Betsako et Pilar d’Handicap International

Janvier 2017 a marqué le lancement de la collaboration entre UCB et Handicap International Madagascar (HI) dans le but de déployer une campagne de sensibilisation à l’épilepsie dans 14 villages de quatre districts des régions de Boeny et Analanjirofo. Le principal objectif d’Handicap International est de mettre en place des activités améliorant la compréhension de l’épilepsie et des causes de cette maladie chronique au sein des communautés locales. L’organisation vise par ailleurs à renforcer l’acceptation des personnes atteintes d’épilepsie souvent sujettes à l’exclusion et à la stigmatisation. Le programme va aussi contribuer à la mise en place de plateformes éducatives pour les maîtres d’écoles et permettre d’expliquer aux jeunes enfants la maladie dont souffrent leurs camarades, afin d’améliorer leur intégration au niveau social.

Dr Sylvia au centre de santé d'Anborovy, Madagascar (photo)

Dr Sylvia du centre médical d’Anborovy, Madagascar

Compte tenu du fait que le projet n’en est pour le moment qu’au stade de projet, il était tout d’abord nécessaire d’abattre un travail préparatoire important avant de passer à la phase de mise en œuvre du programme en tant que tel. Cette étape de préparation incluait notamment l’obtention de l’autorisation du Ministère de la Santé et des autorités locales. Une fois la phase d’identification et d’information des communautés sélectionnées à propos du futur projet de lutte contre l’épilepsie terminée, nos équipes se sont attelées au recrutement et à la formation du personnel.

En parallèle du déploiement de la campagne de sensibilisation à l’épilepsie, HI a également réalisé une étude sur la connaissance, les attitudes et les pratiques courantes de la population malgache et du personnel soignant à l’égard de l’épilepsie. Les résultats de cette étude, dont le but est d’accroître le niveau de connaissances et de provoquer un changement positif des attitudes et pratiques à l’égard de l’épilepsie, serviront de base à la mise en œuvre du projet.

Dans le cadre de cette première phase du projet, HI a rencontré un certain nombre de difficultés. Des facteurs tels que les conditions difficiles de circulation sur le terrain, l’isolement des villages, le nombre limité de professionnels de soin de santé et docteurs de villages mobilisables ou encore l’apparition d’un foyer de peste au cours du deuxième semestre de 2017 ont influencé le déploiement du programme.

Handicap International (logo)