Notre empreinte environnementale

Nous nous engageons à réduire notre empreinte écologique car il nous paraît illogique de proposer des solutions thérapeutiques aux patients tout en détruisant l’environnement dans lequel ils vivent.

En 2016, nous avons renforcé notre stratégie d’entreprise en matière de protection de l’environnement en adoptant trois objectifs ambitieux visant à réduire significativement l’empreinte environnementale d’UCB d’ici 2030 :

  1. Réduire nos émissions de carbone de 35 % et atteindre la neutralité carbone
  2. Réduire la consommation d’eau de 20 %
  3. Réduire la production de déchets de 25 %

L’objectif d’UCB est de développer et de produire des médicaments pour les personnes atteintes de maladies graves en minimisant notre impact sur l’environnement. Pour cela, UCB est déterminée à se donner les moyens de ses ambitions, alignées avec celles décrites dans l’Accord de Paris établi au cours de la 21e édition de la Conférence des Parties (COP21), et a signé la « Science Based Targets Engagement Letter ».

Nous estimons que notre ambition environnementale contribuera à la transition vers une économie sobre en carbone, et qu'elle permettra à UCB de demeurer en conformité avec l'évolution permanente des exigences réglementaires (nouvelles ou émergentes) visant à atténuer les changements climatiques. Néanmoins, nous sommes conscients que cette évolution pourrait engendrer un risque de non-conformité d’UCB aux réglementations en vigueur et, par la même , causer un préjudice à la réputation d’UCB.

Notre stratégie en matière de protection de l'environnement est actuellement concentrée sur les activités que nous supervisons directement et fixe des objectifs clairs et précis qui nous permettent d'évaluer nos progrès. Elle vise à atteindre les résultats suivants :

  • réduction de notre empreinte écologique ;
  • accroissement de l’engagement des employés ;
  • diminution des dépenses opérationnelles ; et
  • diminution de l'impact des taxes et autres exigences réglementaires qui pourraient affecter la conformité et/ou le coût des marchandises.

Nos progrès en 2018

 

 

 

 

 

 

 

2015 (année de référence)

2016

2017

2018

Variation 2018/2015

1

Au besoin, un léger retraitement de cet indicateur a été effectué afin d’améliorer l’exactitude et la comparabilité des données.

Périmètre couvert (% d’employés)

86 %

86 %

90 %

90 %

4 %

Énergie (Mégajoules)

1 137 502

854 906

797 9001

829 248

-27 %

Électricité produite à partir de sources renouvelables

59 %

80 %

92 %

92 %

33 %

Émissions de CO2 (tonnes)

112 415

94 002

86 965

78 328

-30 %

Périmètre 1 – Émissions directes de CO2

37 573

28 415

26 0901

27 508

-27 %

Périmètre 2 – Émission (selon le marché) indirectes de CO2

28 108

10 936

5 888

5 818

-79 %

Périmètre 2 – Émissions indirectes de CO2 (selon le lieu)

 

 

 

20 703

 

Périmètre 3 – Autres émissions indirectes de gaz à effet de serre

46 734

54 651

54 987

45 009

-4 %

Eau (m3)

804 360

704 310

663 359

799 469

-1 %

Déchets (tonnes)

9 746

8 713

7 090

6 970

-24 %

Déchets revalorisés

95 %

97 %

91 %

92 %

-3 %

Au-delà du changement de périmètre, les facteurs ayant influencé nos résultats sont les suivants :

  • augmentation de nos activités de production et de recherche ;
  • variations des conditions climatiques (influençant le besoin de refroidissement/chauffage) ;
  • mise en œuvre de programmes d’économie.
UCB Bulle, Suisse