Déclaration prospective

Déclaration prospective

Ce Rapport annuel intégré contient des déclarations prospectives y compris, sans toutefois s’y limiter, des déclarations contenant les termes « estime », « prévoit » , « devrait » , « a l’intention de » , « considère » , « peut » et « continue » ainsi que des expressions similaires. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les plans, estimations et convictions actuels du management. Toutes les déclarations, hormis celles qui ont trait à des faits historiques, peuvent être considérées comme des déclarations prospectives, notamment les estimations du chiffre d’affaires, des marges d’exploitation, des dépenses en immobilisations, des liquidités, d’autres données financières, des résultats de pratiques juridiques, arbitrales, politiques, réglementaires ou cliniques attendus et d’autres estimations et résultats. Par leur nature, de telles déclarations prospectives ne constituent aucune garantie de résultat futur et sont sujettes à des risques, incertitudes et suppositions qui peuvent impliquer que les résultats, la situation financière, les performances ou les réalisations réels d’UCB, ou encore les résultats du secteur, soient sensiblement différents de ceux explicités ou sous-entendus par les déclarations prospectives contenues dans ce Rapport annuel intégré. Figurent parmi les facteurs importants susceptibles d'entraîner de telles différences : l’évolution du contexte économique général, du domaine d’activité et de la concurrence, l’impossibilité d’obtenir les homologations réglementaires nécessaires ou de les obtenir selon des conditions acceptables ou dans les délais impartis, les coûts associés à la recherche et développement, l’évolution des perspectives pour les produits du pipeline ou les produits en phase de développement par UCB, les effets de décisions judiciaires ou d’enquêtes publiques futures, les problèmes de sécurité, de qualité, d’intégrité des données ou de fabrication, les potentielles ou réelles atteintes à la protection et à la confidentialité des données ou les perturbations de nos systèmes de technologie de l’information, les réclamations pour responsabilité du fait de produits, les obstacles à la protection des produits ou produits candidats par brevets, la concurrence d’autres produits tels que les produits biosimilaires, l’évolution de la législation ou de la réglementation, les fluctuations des taux de change, l’évolution ou les incertitudes de la législation fiscale ou de l’administration de cette législation, et le recrutement et la rétention des collaborateurs. Rien ne permet de garantir que de nouveaux produits candidats seront découverts et intégrés au pipeline, ou que de nouvelles indications seront développées et homologuées pour les produits existants. Le passage du concept au produit commercial est incertain ; les résultats précliniques ne garantissent pas la sécurité et l'efficacité des produits candidats chez l'humain. Jusqu'à présent, la complexité du corps humain n’a pu être reproduite dans des modèles informatiques, des systèmes de culture cellulaire ou des modèles animaux. Le délai nécessaire pour réaliser des études cliniques et obtenir l'approbation réglementaire pour la commercialisation du produit a varié par le passé et UCB s'attend à une imprévisibilité similaire à l'avenir. Les produits ou les produits potentiels qui font l'objet de partenariats, de joint-ventures ou de collaborations pour l’obtention d'une homologation pourraient faire l'objet de litiges entre les partenaires ou peuvent s'avérer moins sûrs, moins efficaces ou moins performants sur le plan commercial qu'UCB ne l'aurait cru au début de ce partenariat. Les efforts d'UCB pour acquérir d'autres produits ou sociétés et pour intégrer les activités de ces sociétés acquises pourraient ne pas être aussi fructueux qu'UCB aurait pu croire au moment de l'acquisition. Par ailleurs, UCB ou d’autres sociétés pourraient identifier des problèmes de sécurité, des effets indésirables ou des problèmes de fabrication après la mise sur le marché de ses produits et/ou équipements. La découverte de problèmes importantes chez un produit similaire à l'un des produits d'UCB qui impliquent toute une classe de produits peut avoir un effet négatif important sur les ventes de toute la classe de produits concernés. Enfin, le chiffre d’affaires peut être influencé par les tendances internationales et nationales en matière de soins gérés et de limitation des coûts liés à la santé, notamment la pression tarifaire, l’opinion publique et politique, les tendances et pratiques des clients et des médecins prescripteurs, les politiques de remboursement imposées par les tiers payeurs, ainsi que la législation régissant la tarification et les activités et résultats de remboursement des produits biopharmaceutiques. Enfin, une défaillance de système, une cyber-attaque ou une atteinte à la protection des données pourrait compromettre la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des données et des systèmes d'UCB.

Étant donné ces incertitudes, il est déconseillé de se fier indûment à ces déclarations prospectives. Il ne peut être garanti que les produits de recherche ou produits approuvés décrits dans ce Rapport annuel intégré seront soumis à l’approbation ou approuvés pour la vente ou pour toute indication ou étiquetage supplémentaire sur tout marché et à tout moment, et il ne peut être garanti que ces produits connaîtront ou continueront de connaître un succès commercial à l'avenir.

UCB fournit ces informations, y compris les déclarations prospectives, uniquement à la date de ce Rapport annuel intégré et décline expressément toute obligation de mettre à jour les informations contenues dans ce Rapport, que ce soit pour confirmer les résultats réels ou refléter toute modification de ses déclarations prospectives à cet égard ou des événements, conditions ou situations sur lesquels ces déclarations sont fondées, sauf si lesdites déclarations sont requises par les législations et réglementations applicables.

En outre, les informations contenues dans ce document ne constituent pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de valeurs mobilières, et il n'y aura aucune offre, sollicitation ou vente de valeurs mobilières dans toute juridiction dans laquelle une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale avant l'enregistrement ou la qualification en vertu des lois sur les valeurs mobilières de ce territoire.

Langue du rapport

Conformément à la loi belge, UCB est tenue de préparer son Rapport annuel intégré en français et en néerlandais. UCB met également ce rapport à votre disposition en anglais.

Disponibilités du Rapport annuel

Le Rapport annuel intégré est disponible sur le site internet d’UCB (https://www.ucb.com/investors).

Toute autre information sur le site internet d'UCB ou tout autre site ne fait pas partie de ce rapport.

Indicateurs GRI pertinents

102-20 gri-id19:102-20 102-32 gri-id26:102-32