2.4 Risques environnementaux et sociaux

2.4 Risques environnementaux et sociaux

Les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance sont gérés en même temps que les risques stratégiques et d’entreprise dans notre processus. Les risques environnementaux et sociaux sont donc identifiés et gérés conformément aux politiques et procédures du domaine commercial respectif et ensuite régis selon le processus de gestion des risques de l’entreprise. Si les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance ne sont pas identifiés comme l’un des risques majeurs cités ci-dessus, cela signifie qu'ils n'ont pas atteint le seuil nécessaire pour être considérés comme risques majeurs et qu’ils sont gérés au niveau du domaine d’activités et de l’équipe.

UCB a défini des piliers prioritaires en 2019. Les risques auxquels nous sommes confrontés et les stratégies de contrôle des risques que nous avons mis en place sont détaillés plus haut car ils relèvent de l’Innovation et de l’Accès. En plus de ces risques, une vue d’ensemble des risques sociaux, environnementaux et de gouvernance est détaillée ci-dessous :

Risque identifié

Réponse d’UCB/Politique

Résultats

Risques et procédés sociaux

Dans un secteur hautement spécialisé et réglementé, et sur un marché de talents concurrentiel, le risque principal associé aux collaborateurs réside dans le fait de parvenir à attirer et à retenir des profils offrant des compétences clés en leadership. Ceci inclut les risques associés aux faits de ne pas être capable de proposer des formations de conformité adéquates ni d'offrir un environnement sain et sans danger, où le bien-être des collaborateurs n’est pas suffisamment favorisé et où les dangers sur le lieu de travail ne sont pas gérés ou identifiés correctement. Ces risques peuvent entraîner une perte de la capacité collective, avoir un impact sur notre efficacité opérationnelle et la mise en œuvre de notre stratégie, et générer des résultats loin d’être optimaux et/ou des incidents liés à la sécurité ou un mauvais état de santé des collaborateurs à la fois sur le plan physique et mental.

Le département Talent est en charge de la politique d’engagement du personnel qui fait l’objet d’améliorations continues par le biais de divers processus, y compris :

  • de rigoureuses procédures de gestion des ressources humaines réalisées annuellement afin d’optimiser le dévelop­­pement du personnel, par le biais de discussions et d’opportunités de formation continue ; des entretiens périodiques d’évaluation continus, qui comprennent une explication des valeurs et comport­ements attendus,
  • l’examen régulier du système des primes offertes afin d’assurer des rémun­érations équilibrées et concurrent­ielles, qui perm­ettent d’atteindre les résultats sou­haités et soutiennent la stratégie de la société, et garantissent par ailleurs que les collaborateurs et leurs familles bénéficient des couvertures adéquates durant certains évènements importants de la vie ;
  • des enquêtes périodiques évaluant l’enga­ge­ment des collaborateurs qui perm­­­ettent à UCB et à ses dirigeants de répon­dre aux commentaires des collaborateurs relatifs à leur expérience professionnelle ;
  • des méthodes de travail qui respectent les exigences sur la confidentialité des données (RGPD).
  • UCB a également déployé plusieurs politiques de santé et de sécurité, comme décrit précédemment.

Les objectifs des politiques sociales relatives aux collaborateurs comprennent :

  • une réduction et une atténuation des risques sociaux et des risques pour les collaborateurs ;
  • l'assurance d'une conformité aux valeurs définies par l’entreprise, perm­ettant une culture d’entreprise harm­onieuse où les collaborateurs peuvent s’épanouir et donner le meilleur d’eux-mêmes ;
  • un engagement accru des colla­borateurs, menant à un plus grand effort discrétionnaire et un dévelop­pement durable ;
  • le développement continu et la rétention des talents, générant de meilleures capacités organisationnelles et d’innovation ainsi qu'un avantage concurrentiel ;
  • une compréhension accrue des activités de l'entreprise, de la conformité et de la transparence, ce qui favorise un comportement et des pratiques éthiques et conformes au règlement ;
  • des collaborateurs en bonne santé et en sécurité qui peuvent travailler dans un environnement de travail positif ; et
  • des collaborateurs engagés dans la stratégie d’UCB, ayant l’assurance qu’ils bénéficient de la couverture adéquate, pour eux et leur famille, en cas de maladie, d’handicap, de retraite et de décès.

Risque identifié

Réponse d’UCB/Politique

Résultats

Risques et procédés environnementaux

UCB a identifié certains risques liés à la nature de nos opérations de fabrication, d’approvisionnement et de commerce. Nos activités industrielles pourraient entraîner des risques de pollution des sols ou de l’eau à échelle locale. UCB reconnaît que le changement climatique, et plus spécifiquement les exigences réglementaires émergentes et la transition accélérée vers une économie bas carbone, pourraient avoir une incidence négative sur l’état de conformité et la chaîne de valeur d’UCB si nous n’abordons pas fermement ces problématiques.

UCB a défini d’ambitieux objectifs environnementaux et a développé une stratégie et une politique pour réduire notre empreinte écologique à court et long termes. L’approche de gestion, la stratégie et les politiques d’UCB sont détaillées dans la section 3.3 de ce rapport.

Les objectifs de nos politiques environnementales sont décrits dans la section 3.3 de ce rapport.

Lutte contre la corruption et le trafic d’influence

Les risques, pratiques et résultats de nos politiques de gestion et d’atténuation des risques liés à la corruption et au trafic d'influence sont décrits dans la section 4.1.2 de ce rapport.

Droits de l’Homme

Les risques, pratiques et résultats de nos politiques de gestion et d’atténuation des risques liés aux violations des droits de l’homme sont décrits dans la section 4.1.3 de ce rapport.