19 Immobilisations incorporelles

2018

 

 

 

€ millions

Marques déposées, brevets et licences

Autres

Total

Valeur comptable brute au 1er janvier

2 525

342

2 867

Acquisitions

194

15

209

Cessions

-4

-16

-20

Regroupement d’entreprises

0

0

0

Transferts d’une rubrique à une autre

1

20

21

Cessions d’actifs

-14

-5

-19

Transfert aux actifs disponibles pour la vente

0

0

0

Impact des variations des écarts de conversion

35

2

37

Valeur comptable brute au 31 décembre

2 737

358

3 095

Amortissements cumulés et pertes de valeur au 1er janvier

-1 837

-213

-2 050

Charges d’amortissement pour l’exercice

-136

-34

-170

Cessions

-2

14

12

Pertes de dépréciation comptabilisées dans le compte de résultat

0

0

0

Transferts d’une rubrique à une autre

0

0

0

Cessions d’actifs

13

2

15

Transfert aux actifs disponibles pour la vente

0

0

0

Impact des variations des écarts de conversion

-30

-2

-32

Amortissements cumulés et pertes de valeur au 31 décembre

-1 992

-233

-2 225

Valeur comptable nette au 31 décembre

745

125

870

 

 

 

 

2017

 

 

 

€ millions

Marques déposées, brevets et licences

Autres

Total

Valeur comptable brute au 1er janvier

2 278

396

2 674

Acquisitions

73

31

104

Cessions

-3

-15

-18

Regroupement d’entreprises

5

0

5

Transferts d’une rubrique à une autre

295

-68

227

Cessions d’actifs

0

0

0

Transfert aux actifs disponibles pour la vente

0

0

0

Impact des variations des écarts de conversion

-123

-2

-125

Valeur comptable brute au 31 décembre

2 525

342

2 867

Amortissements cumulés et pertes de valeur au 1er janvier

-1 489

-310

-1 799

Charges d’amortissement pour l’exercice

-604

444

-160

Cessions

1

15

16

Pertes de dépréciation comptabilisées dans le compte de résultat

-1

0

-1

Transferts d’une rubrique à une autre

163

-366

-203

Cessions d’actifs

0

0

0

Transfert aux actifs disponibles pour la vente

0

0

0

Impact des variations des écarts de conversion

93

4

97

Amortissements cumulés et pertes de valeur au 31 décembre

-1 837

-213

-2 050

Valeur comptable nette au 31 décembre

688

129

817

 

 

 

 

Le Groupe amortit toutes les immobilisations incorporelles dès leur entrée en service. L’amortissement des immobilisations incorporelles est affecté au coût des ventes pour toutes les immobilisations incorporelles liées à des composants. Les charges d’amortissement liées aux logiciels sont affectées aux fonctions qui utilisent ces logiciels.

La majorité des immobilisations incorporelles du Groupe résulte des acquisitions réalisées précédemment. En 2018, le Groupe a acquis des immobilisations incorporelles à hauteur de € 209 millions (2017 : € 104 millions). Ces ajouts sont liés aux contrats d'acquisition de licences, aux logiciels et aux coûts de développement éligibles capitalisés, le plus important étant le spray intranasal midazolam de Proximagen acquis pour la somme de € 132 millions et le dernier paiement échelonné versé à Dermira pour un montant de € 33 millions. Il y a également eu des acquisitions à hauteur de € 24 millions relatives aux frais de développement externes dans le cadre d’études post-approbation.

Les cessions encourues en 2018 et 2017 étaient principalement liées aux logiciels.

Durant l’année, le Groupe a comptabilisé des charges de dépréciation totales à hauteur de € 0 million (2017 : € 1 million). En 2017, la dépréciation d’€ 1 million liée aux antitussifs narcotiques (€ 6 millions) et à Metadate® (€ 1 million) a été compensée par la reprise de la dépréciation de inotuzumab ozomagicin, un actif sous licence, d’un montant de € 6 millions. Ces charges sont détaillées à la Note 13 et sont reprises au compte de résultat sous l’intitulé « Dépréciation d’actifs non financiers ».

Les désinvestissements d'une valeur comptable nette de € 4 millions concernent les actifs incorporels d'UCB Innere Medizin GmbH & Co. KG.

Les autres immobilisations incorporelles se composent essentiellement des logiciels et des projets de développement en cours. Les actifs des projets de développement en cours ne sont amortis que lorsqu’ils sont disponibles à l’utilisation (c’est-à-dire à l’obtention de l’autorisation réglementaire) et transférés dans la rubrique des licences.