24 Créances commerciales et autres créances

 

 

 

€ millions

2018

2017

Créances commerciales

625

583

Moins : Provision pour dépréciation

-9

-8

Créances commerciales – net

616

575

TVA récupérable

43

56

Intérêts à recevoir

11

10

Charges constatées d’avance

95

83

Produits à recevoir

0

6

Autres débiteurs

54

63

Redevances à recevoir

16

16

Créances commerciales et autres créances

835

809

 

 

 

La valeur comptable des créances commerciales et autres créances s’approche de leur juste valeur. En ce qui concerne les créances commerciales, la juste valeur est estimée à la valeur comptable diminuée de la provision pour perte de valeur et, pour toutes les autres créances, la valeur comptable se rapproche de la juste valeur compte tenu de l’échéance à court terme de ces montants.

Une certaine concentration de risques de crédit concernant les créances commerciales est observée. Pour les expositions au risque de crédit dans certains pays sensibles, comme les pays du sud de l’Europe, le Groupe a obtenu des assurances de crédit. Le Groupe coopère avec des grossistes spécifiques dans certains pays. L’encours le plus important sur un seul client en 2018 est de 18 % (2017 : 17 %) de McKesson Corp. U.S.

La répartition des échéances de la rubrique créances commerciales du Groupe à la fin de l’exercice se présente comme suit :

 

 

 

 

 

 

2018

2017

€ millions

Valeurs comptables brutes

Dépréciation

Valeurs comptables brutes

Dépréciation

Non encore échus

556

0

505

0

Échus à moins d’un mois

43

0

57

-1

Échus à plus d’un mois, mais pas plus de trois mois

6

0

6

0

Échus à plus de trois mois, mais pas plus de six mois

4

0

4

0

Échus à plus de six mois, mais pas plus d’un an

9

-3

5

-3

Échus à plus d’un an

7

-6

6

-4

Total

625

-9

583

-8

 

 

 

 

 

Sur la base des taux de défaut historiques, le Groupe estime qu’aucune provision pour dépréciation n’est nécessaire en rapport avec les créances non échues, sauf s'il existe une indication spécifique ou une preuve de dépréciation. Cela concerne 89 % (2017 : 87 %) de l’encours à la date de clôture.

Les variations de la provision pour dépréciation des montants comptabilisés sous la rubrique créances commerciales sont les suivantes :

 

 

 

€ millions

2018

2017

Solde au 1er janvier

-8

-6

Charge de dépréciation comptabilisée dans le compte de résultat

-1

-5

Utilisation / reprise de provision pour dépréciation

-1

3

Impact des variations des écarts de conversion

1

0

Solde au 31 décembre

-9

-8

 

 

 

Les autres rubriques créances commerciales et autres créances ne contiennent pas d’actifs dépréciés.

Les valeurs comptables des créances commerciales et autres créances du Groupe sont libellées dans les devises suivantes :

 

 

 

€ millions

2018

2017

EUR

264

360

USD

318

226

CNY

58

31

JPY

40

20

GBP

30

42

CHF

20

22

KRW

3

9

Autres devises

102

99

Créances commerciales et autres créances

835

809

 

 

 

L’exposition maximale au risque de crédit à la date d’établissement du rapport est la juste valeur de chaque catégorie de créance mentionnée ci-dessus.

Le Groupe ne détient aucun actif en garantie.