1.3 Chiffre d'affaires et EBITDA récurrent

1.3.1 Ventes nettes par produit

Le total des ventes nettes en 2018 s’élève à € 4 412 millions, soit 5 % de plus qu’en 2017 (ou +8 % TCC).

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation

€ millions

2018

2017

Cours réels

TCC

Immunologie

 

 

 

 

Cimzia®

1 446

1 424

2 %

5 %

Neurologie

 

 

 

 

Vimpat®

1 099

976

13 %

17 %

Keppra® (y compris Keppra® XR/E Keppra®)

790

778

2 %

5 %

Neupro®

321

314

2 %

4 %

Briviact®

142

87

63 %

70 %

Marques établies

 

 

 

 

Zyrtec® (y compris Zyrtec-D/Cirrus®)

101

103

-2 %

2 %

Xyzal®

90

104

-14 %

-11 %

Autres produits

323

368

-12 %

-9 %

Ventes nettes avant couverture

4 312

4 154

4 %

8 %

Instruments de couverture désignés reclassés en ventes nettes

100

28

>100 %

 

Total des ventes nettes

4 412

4 182

5 %

8 %

 

 

 

 

 

Produits clés

Cimzia® (certolizumab pegol), indiqué chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires induites par le TNF, a enregistré une augmentation des ventes nettes de € 1 446 millions (+2 % ; +5 % TCC) au sein d’un environnement commercial compétitif. Cette hausse découle du lancement de nouvelles indications.

Les ventes nettes de Vimpat® (lacosamide) s’élèvent à € 1 099 millions (+13 % ; +17 % TCC), faisant de lui un nouveau blockbuster pour UCB avec une forte croissance à deux chiffres dans toutes les régions où Vimpat® est disponible pour les personnes atteintes d’épilepsie.

Les ventes nettes de Keppra® (levetiracetam), indiqué dans le traitement de l’épilepsie, ont atteint € 790 millions (+2 % ; +5 % TCC), principalement grâce à la croissance sur les marchés internationaux, et notamment au Japon où la croissance a atteint € 154 millions, soit une hausse de 13 % (+16 % TCC).

Briviact® (brivaracetam), disponible depuis 2016 pour les personnes atteintes d’épilepsie, affiche des ventes nettes de € 142 millions, contre € 87 millions en 2017, soit une hausse de 63 % (+70 % TCC).

La franchise « épilepsie » a enregistré des ventes nettes de € 2 031 millions et une augmentation de 10 %.

Neupro® (rotigotine), le patch indiqué dans le traitement de la maladie de Parkinson, a vu ses ventes nettes augmenter à € 321 millions (+2 % ; +4 % TCC). Il poursuit sa croissance en Europe et aux États-Unis et a atteint ses prévisions de vente en 2018.

Marques établies

Zyrtec® (cetirizine, y compris Zyrtec®-D/Cirrus®), pour les personnes atteintes d’allergies, a enregistré des ventes nettes de € 101 millions (-2 % ; +2 % TCC).

Xyzal® (levocetirizine), également indiqué dans l’allergie, a enregistré une baisse des ventes nettes s’élevant à € 90 millions (-14 % ; -11 % TCC), et ce, principalement sur les marchés internationaux à cause de la concurrence des génériques.

Autres produits : les ventes nettes des autres marques établies ont diminué de 12 % (-9 % TCC) à € 323 millions, principalement à cause de la cession des activités de « Innere Medizin ». Les autres marques établies ont baissé de 7 % en raison d’un ajustement après cession et abandon de produits secondaires.

Les instruments de couverture spécifiques classés dans les ventes en regard des transactions sous-jacentes affichent un résultat positif de € 100 millions (contre € 28 millions en 2017) et reflètent les activités de couverture transactionnelles d’UCB devant être identifiées dans la ligne « ventes nettes » selon les normes IFRS. Ces activités sont principalement liées au dollar américain.

1.3.2 Ventes nettes par zone géographique

 

 

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation – Cours réels

Variation – TCC

€ millions

2018

2017

€ millions

%

€ millions

%

Ventes nettes aux États-Unis

2 158

2 069

90

4 %

192

9 %

Cimzia®

896

918

-21

-2 %

21

2 %

Vimpat®

822

746

76

10 %

115

15 %

Keppra®

221

232

-11

-5 %

0

0 %

Briviact®

109

63

45

72 %

51

80 %

Neupro®

101

96

5

5 %

9

10 %

Marques établies

 

 

 

 

 

 

Autres

9

14

-5

-34 %

-4

-31 %

Ventes nettes en Europe

1 325

1 288

37

3 %

42

3 %

Cimzia®

400

370

29

8 %

31

8 %

Keppra®

216

235

-18

-8 %

-18

-8 %

Vimpat®

206

177

29

16 %

30

17 %

Neupro®

174

168

6

3 %

6

4 %

Briviact®

29

22

7

32 %

7

33 %

Marques établies

 

 

 

 

 

 

Zyrtec®

55

52

4

7 %

4

7 %

Xyzal®

27

29

-1

-5 %

-1

-5 %

Autres

218

235

-18

-7 %

-17

-7 %

Ventes nettes dans les marchés internationaux

829

798

31

4 %

83

10 %

Keppra® (y compris E Keppra®)

352

311

41

13 %

59

19 %

Cimzia®

150

136

13

10 %

25

19 %

Vimpat®

70

53

17

33 %

22

42 %

Neupro®

46

50

-3

-7 %

-2

-4 %

Briviact®

4

1

2

>100 %

3

>100 %

Marques établies

 

 

 

 

 

 

Xyzal®

63

75

-13

-17 %

-10

-13 %

Zyrtec® (y compris Cirrus®)

46

51

-5

-10 %

-1

-2 %

Autres

98

120

-22

-19 %

-13

-10 %

Ventes nettes avant couverture

4 312

4 154

158

4 %

317

8 %

Instruments de couverture désignés reclassés en ventes nettes

100

28

72

>100 %

 

 

Total des ventes nettes

4 412

4 182

230

5 %

330

8 %

 

 

 

 

 

 

 

Les ventes nettes aux États-Unis rapportées par UCB s’élèvent à € 2 158 millions (+4 % ; +9 % TCC) avec une hausse provenant des produits clés. Les ventes nettes de Cimzia® ont diminué de 2 % aux taux réels et augmenté de 2 % aux taux de change constants pour s’établir à € 896 millions. Les ventes nettes de Vimpat® ont grimpé à € 822 millions, soit une hausse de 10 % (+15 % TCC). La franchise Keppra® a chuté à € 221 millions (-5 % ; 0 % TCC), face à la concurrence des génériques depuis 2008, et les ventes nettes de Briviact® ont atteint € 109 millions, soit une hausse de 72 % (+80 % TCC). Les ventes nettes de Neupro® ont augmenté de 5 % et se chiffrent à € 101 millions.

Les ventes nettes en Europe s'élèvent à € 1 325 millions (+3 % ; +3 % TCC) grâce aux résultats très performants des produits clés : Cimzia® (€ 400 millions ; +8 %), Vimpat® (€ 206 millions ; +16 %), Keppra® (€ 216 millions ; -8 %) et Briviact® (€ 29 millions ; +32 %), lancé en 2016, ainsi que Neupro® (€ 174 millions ; +3 %). Les marques établies ont enregistré une baisse, principalement à la suite des réductions de prix obligatoires et à la concurrence des génériques. Après ajustement à la suite de la cession des activités de « Innere Medizin », les ventes nettes en Europe ont augmenté de 4 %.

Les ventes nettes des marchés internationaux, y compris le Japon et la Chine qui sont les plus grands marchés en termes de ventes nettes, se chiffrent à € 829 millions (+4 % ; +10 % TCC) en raison de la croissance soutenue des produits clés. Dès lors, les ventes nettes au Japon ont atteint € 305 millions, soit une hausse de 5 % qui reflète la demande durable du marché. Au Japon, les ventes nettes de Cimzia® sont restées stables à € 34 millions. Les ventes nettes de Vimpat® se chiffrent à € 22 millions, celles de E Keppra® à € 154 millions (+13%) et celles de Neupro® à € 31 millions. Les ventes nettes en Chine s’élèvent à € 151 millions.

Les instruments de couverture classés en tant que ventes affichent un résultat positif de € 100 millions (contre € 28 millions en 2017) et reflètent les activités de couverture transactionnelles d’UCB devant être identifiées dans la ligne « ventes nettes » conformément aux normes IFRS.

1.3.3 Produits et charges de redevances

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation

€ millions

2018

2017

Cours réels

TCC

Propriété intellectuelle en biotechnologie

56

59

-4 %

0 %

Zyrtec® États-Unis

12

26

-56 %

-53 %

Toviaz®

19

19

1 %

6 %

Autres

5

4

25 %

27 %

Produits et charges de redevances

92

108

-15 %

-11 %

 

 

 

 

 

En 2018, les produits et charges des redevances ont atteint € 92 millions (-15 %).

Les redevances générées par Zyrtec® étaient stimulées par le cycle de vie de ce produit.

Les redevances générées par Toviaz® étaient stables. Les redevances de franchise payées par Pfizer pour le traitement de la vessie hyperactive reflètent la performance de marché de la franchise.

1.3.4 Autres produits

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation

€ millions

2018

2017

Cours réels

TCC

Ventes des contrats à façon

83

91

-9 %

-8 %

Xyzal® aux États-Unis

0

56

-100 %

-100 %

Partenariats au Japon

8

30

-75 %

-75 %

Partage des bénéfices du produit

11

16

-32 %

-32 %

Autres

26

47

-44 %

-43 %

Autres produits

128

240

-47 %

-46 %

 

 

 

 

 

Les autres produits ont atteint € 128 millions (-47 %), contre € 240 millions en 2017, en raison de l’apport unique de € 56 millions relatif aux accords d’octroi de licence de Xyzal®, le médicament contre l’allergie disponible en vente libre aux États-Unis. Compte tenu de cet apport unique ajusté dans les autres produits en 2017, les autres produits ont diminué de 30 %.

Les ventes des contrats à façon sont passées de € 91 millions à € 83 millions étant donné que les contrats à façon relatifs aux marques établies cédées en 2016 ne sont plus inclus.

Nos activités de partenariat au Japon englobent la collaboration avec Otsuka qui se concentre sur E Keppra® et Neupro®, avec Astellas pour Cimzia® et avec Daiichi Sankyo pour Vimpat®. Le total des produits s’élève à € 8 millions, contre € 30 millions en 2017. En 2017, UCB a bénéficié d’un paiement d’étape de ventes. Ce ne fut pas le cas en 2018 car le prochain paiement d’étape n’a pas encore été effectué.

Les accords de partage des bénéfices pour Dafiro® et Xyzal® ont rapporté € 11 millions (-32 %), et ce, du fait du cycle de vie de ces produits.

Les autres produits ont atteint € 26 millions (-44 %) et incluent les paiements d’étape et autres paiements provenant de nos partenaires en R&D. Cette baisse découle de la cession des activités de « Innere Medizin » et des paiements en R&D perçus en 2017 qui ne se répètent pas en 2018.

1.3.5 Marge brute

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation

€ millions

2018

2017

Cours réels

TCC

Chiffre d’affaires

4 632

4 530

2 %

5 %

Ventes nettes

4 412

4 182

5 %

8 %

Produits et charges de redevances

92

108

-15 %

-11 %

Autres produits

128

240

-47 %

-46 %

Coût des ventes

-1 198

-1 200

0 %

1 %

Coût des ventes des produits et services

-823

-848

-3 %

-3 %

Charges des redevances

-241

-227

6 %

11 %

Amortissement des immobilisations incorporelles liées aux ventes

-134

-125

8 %

9 %

Marge brute

3 434

3 330

3 %

6 %

 

 

 

 

 

En 2018, la marge brute a atteint € 3 434 millions (+3%), soit une hausse attribuable à la croissance des ventes nettes et à l’amélioration de la gamme de produits. La marge brute a augmenté à 74,1 % (contre 73,5 % en 2017).

Le coût des ventes comporte trois éléments : le coût des ventes des produits et services, les charges des redevances et l’amortissement des immobilisations incorporelles liées aux ventes.

  • Le coût des ventes de produits et services a diminué de 3 % pour atteindre € 823 millions.
  • Les charges des redevances sont passées à € 241 millions, contre € 227 millions en 2017. Les charges des redevances pour les produits commercialisés, principalement Cimzia® et Vimpat®, ont continué d’augmenter à la suite de la croissance des produits.

Amortissement des immobilisations incorporelles liées aux ventes : conformément à IFRS 3 (Regroupement d’entreprises), UCB a inclus dans son bilan un montant significatif d’immobilisations incorporelles liées à l’acquisition de Celltech et de Schwarz Pharma (R&D en cours, savoir-faire de fabrication, flux de redevances, dénominations commerciales, etc.). Les frais d’amortissement des immobilisations incorporelles sur les produits déjà commercialisés ont atteint € 134 millions contre € 125 millions en 2017. Cette hausse provient du lancement de Cimzia® dans le traitement du psoriasis en Europe et aux États-Unis en 2018.

1.3.6 EBIT récurrent et EBITDA récurrent

 

 

 

 

 

 

Réel

Variation

€ millions

2018

2017

Cours réels

TCC

Chiffre d’affaires

4 632

4 530

2 %

5 %

Ventes nettes

4 412

4 182

5 %

8 %

Produits et charges de redevances

92

108

-15 %

-11 %

Autres produits

128

240

-47 %

-46 %

Marge brute

3 434

3 330

3 %

6 %

Frais commerciaux

-964

-940

3 %

6 %

Frais de recherche et développement

-1 161

-1 057

10 %

11 %

Frais généraux et administratifs

-180

-192

-6 %

-5 %

Autres produits / charges (-) opérationnels

-24

-11

>100 %

>100 %

Total des charges opérationnelles

-2 329

-2 200

6 %

8 %

EBIT récurrent (REBIT)

1 105

1 130

-2 %

1 %

Plus : Amortissement des immobilisations incorporelles

170

160

6 %

8 %

Plus : Charges d’amortissement

123

85

44 %

47 %

EBITDA récurrent (REBITDA)

1 398

1 375

2 %

5 %

 

 

 

 

 

Les charges d'exploitation, qui englobent les frais commerciaux, les frais de recherche et de développement, les frais généraux et charges administratives ainsi que les autres produits / charges d’exploitation, se chiffrent à € 2 329 millions, soit une hausse de +6 %, et reflètent :

  • Une hausse de 3 % des frais commerciaux qui s’élèvent à € 964 millions car les efforts commerciaux ont été renforcés en vue de se concentrer sur Cimzia®, Vimpat® et Briviact® qui visent le plus de patients. Neupro® a atteint ses prévisions de vente en 2018 et son cycle de vie devrait arriver à maturité dans les années à venir.
  • Une augmentation de 10 % des frais de recherche et de développement s’élevant à € 1 161 millions générée par le pipeline de développement de stade avancé, qui comprend également le programme de Phase 3 pour bimekizumab dans le traitement du psoriasis dont la phase de recrutement est terminée (les résultats sont attendus pour le quatrième trimestre de 2019). C’est pourquoi le ratio R&D (en % du chiffre d'affaires) a atteint 25 %, contre 23 % en 2017.
  • Une baisse de 6 % des frais généraux et charges administratives qui atteignent € 180 millions grâce à une bonne maîtrise des dépenses.
  • Les autres charges d'exploitation s’élèvent à € 24 millions, contre € 11 millions en 2017, et ce, principalement en raison de l’accord de collaboration conclu en vue de développer et de préparer la commercialisation d’Evenity™ (€ -10 millions), des provisions sur la TVA et du recouvrement des subventions (€-19 millions), des cessions d’immobilisations (€ -6 millions) et de la dépréciation des créances commerciales (€ -4 millions). Ces charges sont compensées par les subventions reçues qui s’élèvent à € 15 millions.

Les charges d'exploitation totales relatives au chiffre d'affaires (ratio des charges d'exploitation) sont passées de 48,6 % en 2017 à 50,3 % à la suite de l’augmentation des frais de R&D.

L’EBIT récurrent a chuté de 2 % par rapport à 2017 et atteint € 1 105 millions à cause d’une hausse des frais de R&D et d’une augmentation des frais d’amortissement et de dépréciation:

  • L’amortissement total des immobilisations incorporelles (liées aux produits et autres postes) s’élève à € 170 millions (6 %) grâce au lancement de Cimzia® dans le traitement du psoriasis en 2018.
  • Les charges d'amortissement ont augmenté à € 123 millions (44 %) après l’implémentation d’IFRS 16 (Contrats de locations). En outre, comme prévu dans l’accord entre UCB et Lonza relatif à la fabrication par Lonza de principes actifs basés sur des fragments d’anticorps PEGylés, les charges d'amortissement pour cet investissement atteignent € 10 millions et sont identifiées dans le coût des ventes, puis rajoutées dans le but de recalculer l’EBITDA récurrent.

L’EBITDA récurrent a augmenté à € 1 398 millions, contre € 1 375 millions en 2017 (+2 % ; +5 % TCC), en raison de la croissance des produits clés qui compense une hausse des frais commerciaux et des dépenses de R&D. Le ratio de l’EBITDA récurrent (en % du chiffre d'affaires) a dépassé la barre des 30 % pour la deuxième année consécutive et s’élève à 30,2 %, contre 30,4 % en 2017.