1 Champ d’application du rapport

Les données sont consolidées pour tous les sites de production et de recherche & développement, le siège social et les filiales en Russie, Chine, Inde, Italie, Allemagne et au Brésil, Japon, Mexique et États-Unis. Ce champ d’application couvre 90 % des effectifs d’UCB, contre 86 % en 2015 (année de référence).

Changement du champ d’application ces dernières années :

  • 2015 : lancement de l’usine biotechnologique de Bulle (Suisse) et cession des opérations de Kremers Urban, y compris le site de production de Seymour, Indiana (États-Unis) ;
  • 2016 : cession du site de production de Shannon (Irlande) ;
  • 2017 : prise en compte de deux filiales supplémentaires, au Brésil et en Russie.

Ce rapport ne reflète pas encore l’empreinte environnementale de l’entreprise Beryllium à Boston, Massachusetts (États-Unis), acquise en 2017 et employant 50 travailleurs, ni celle de l’entreprise Element Genomics à Durham, Caroline du Nord (États-Unis), acquise en 2018 et employant 15 travailleurs.

Dans la section consacrée aux indicateurs de durabilité de la GRI, nous indiquons pour chaque indicateur (environnemental) si nous sommes entièrement ou partiellement conformes aux exigences de la GRI.

Les observations faites durant les phases de validation et de consolidation des données sont les suivantes :

  • À Atlanta (États-Unis) et à Monheim (Allemagne), certains bâtiments sont loués à des tiers, mais les compteurs ne sont pas encore séparés. En conséquence, la consommation fait l'objet d'une surestimation et l'impact ne peut être mesuré de manière fiable.
  • En 2017, les émissions directes de CO2 provenant de la consommation de gaz naturel ont été calculées en prenant en compte la valeur calorifique basse ou haute. Depuis 2016, les facteurs de conversion publiés dans les directives du « Bilan Carbone », version 7.51, sont désormais utilisés. Auparavant, il s'agissait des facteurs de conversion issus des lignes directrices de 2006 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre et de la méthodologie sur les facteurs de conversion des gaz à effet de serre publiée en 2013 par le département pour l'Environnement, l'Alimentation et les Affaires rurales du gouvernement britannique. Les nouveaux facteurs ont été sélectionnés afin de garantir la cohérence avec un exercice de cartographie du CO2 réalisé par UCB en 2015 et reposant sur la méthodologie du « Bilan Carbone ».
  • Les émissions de CO2 du Périmètre 1 n’incluent pas (encore) les émissions du parc automobile d’UCB.
  • Compte tenu de la proportion croissante d’électricité issue d’énergies renouvelables, les émissions de CO2 qui résultent de la consommation d’électricité ont été calculées en fonction des différents types d’électricité consommée par chaque site UCB et leur équivalent spécifique en CO2. Lorsqu'un ratio spécifique n'était pas disponible pour un site donné, nous avons utilisé par défaut les ratios de 2018 publiés par l'Agence Internationale de l'Énergie (International Energy Agency, IEA). Les émissions se rapportent au lieu et au marché sur lesquels le site opère et sont indiquées dans la section consacrée aux indicateurs de durabilité de la GRI. Les facteurs de conversion utilisés pour calculer les émissions de CO2 dues aux voyages d’affaires en avion prennent en compte le forçage radiatif.
  • 92 % des déchets générés par UCB sont valorisés et les méthodes de valorisation sont classées selon l'annexe B de la directive européenne 2008/98/EU.

Les autres émissions indirectes de gaz à effet de serre (Périmètre 3) rapportées sous la rubrique de l'indicateur GRI EN17 sont relatives aux voyages internationaux et nationaux effectués par les employés d’UCB travaillant dans 30 pays : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Canada, Chine (y compris Hong Kong), Corée du Sud, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Inde, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse, Taïwan et Turquie.

En passant de médecin à patient, j’ai abordé l’épilepsie sous deux angles différents.

Alexander, atteint d’épilepsie