5 De la Stratégie de Valeur pour le Patient aux solutions en ostéologie

  • Travailler avec les parties prenantes pour comprendre l'importance des fractures de fragilité
  • Proposer Evenity™ (romosozumab) aux patients atteints d’ostéoporose ayant un risque accru de fractures
  • Données génétiques d’une population afrikaner
  • 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 âgés de plus de 50 ans risquent une fracture de fragilité liée à l’ostéoporose13
  • Partenariat de longue date avec Amgen
  • 4 nouvelles études clés incluant plus de 12 000 patients

D’une particularité génétique sur la formation osseuse à un anticorps innovant

Journée mondiale de l’ostéoporose de 2018

L’origine du programme sur la sclérostine mené par UCB vient des particularités génétiques présentées par une population afrikaner souffrant d’une forme rare et héréditaire de sclérostéose, caractérisée par une hypertrophie osseuse tout au long de leur vie.

En 2001, UCB a annoncé une nouvelle cible thérapeutique utilisant l’analyse moléculaire et établissant que la sclérostéose se développe en raison de l’absence de sclérostine, une protéine produite naturellement qui régule la croissance osseuse. UCB s'en est inspiré pour les recherches dans ce domaine.

En 2004, nous sommes entrés en partenariat avec Amgen, une entreprise dotée d’une réelle expertise en matière d’ostéoporose. Depuis, Amgen et UCB ont dirigé d’autres études et développé un anticorps monoclonal appelé Evenity™ (romosozumab). Evenity™ lie et inhibe la protéine sclérostine, entraînant de la sorte un double effet sur l’os : l’augmentation de la formation osseuse et la diminution de la résorption osseuse. Ce double effet le différencie des autres traitements dans le domaine de l’ostéoporose.

En 2017, UCB a mené une étude de développement clinique solide incluant une cohorte de plus de 12 000 patients et visant à évaluer l’efficacité et la sécurité d'Evenity™. L'énorme quantité de données générées a été soumise aux autorités sanitaires de différents pays et UCB attend leurs commentaires dans un avenir proche. Début 2019, nous avons franchi une première étape importante avec l’approbation d'Evenity™ au Japon.

De nos jours, 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5 âgés de plus de 50 ans risquent une fracture liée à l’ostéoporose. Toutes les 3 secondes, une fracture osseuse survient à cause de l’ostéoporose, ce qui équivaut à près de 9 millions de fractures recensées chaque année13. Une fracture de fragilité est un signe avant-coureur commun de l’ostéoporose. Elle ne doit donc pas être prise à la légère et devrait être considérée comme un avertissement. Cette première fracture devrait pousser les patients à demander à leur médecin des renseignements sur l’ostéoporose et à décider avec lui si un traitement est nécessaire. Il s'agit là d'une étape importante car 80 % des personnes victimes d’une fracture ne sont pas identifiées ni traitées pour l’ostéoporose14.

Voici les étapes que nous avons franchies ou allons franchir :

Croissance et Préparation
(2015-2018)

Résultats de la Phase 3 :
Soumission

Accélération et Expansion
(2019-2021)

  • approbation (Japon – janvier 2019)
  • décision (Europe et États-Unis – T2 2019)
  • lancement dans plusieurs pays à travers le monde

Progrès et Aboutissement
(2022-2025)

Evenity™ est le nom commercial de romosozumab, provisoirement approuvé par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) et par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

13 International Osteoporosis Foundation – What you need to know about osteoporosis factsheet – Consulté le 4 février 2019

14 Nguyen TV, Center JR, Eisman JA (2004) Osteoporosis: underrated, underdiagnosed and undertreated. Med J Aust 180:S18

Manorama, atteinte d’ostéoporose